La Charte de Polycordes
1. Objectif Pédagogique 1.1. Contenu des cours : 1.1.1. la durée des cours est d’ ½ h ou de ¾ d’heure, en fonction de l’âge et (ou) des désirs des élèves (et de leurs parents). Pour les tout petits (4 à 8 ans), elle est en général d’½ h. 1.1.2. L’apprentissage se répartit entre l’instrument et le solfège pratique, adapté aux difficultés rencontrées dans le morceau étudié. 1.1.3. Ma méthode s’adapte en fonction de l’âge de l’élève, mais aussi de ses goûts. L’élève peut me dire si le morceau que je lui propose lui plaît ou non. Parfois toutefois, j’impose l’apprentissage d’un morceau particulier car il vise à surmonter une difficulté précise. 1.1.4. Dans la mesure des disponibilités, des séances en groupe sont organisées, par tranche d’âge et par groupe de niveau car la musique d’ensemble est un axe pédagogique enrichissant et convivial. Rien de tel pour motiver ! 1.2. Apprentissage : Il s’acquiert en jouant régulièrement de son instrument sans contrainte excessive, mais en faisant comprendre que la pratique d’un instrument est un entraînement QUOTIDIEN. Avec les plus jeunes, cela nécessite un investissement supplémentaire de la part des parents, mais l’enjeu en vaut la chandelle. Vous vous dites peut-être que c’est déjà dur de le mettre sur ses devoirs, alors s’il faut encore le pousser à travailler son instrument ! Là, vous faites erreur. Votre enfant n’ira pas loin. L’enfant, en effet, a besoin qu’on lui dise « C’est l’heure de répéter ton instrument ». C’est VOTRE rôle de parents. Pour contourner la difficulté, instaurez un « rituel » (par exemple, après le goûter, on se lave les mains et on joue 5mn de son instrument avant d’attaquer les devoirs) et vous n’aurez plus l’impression de vous gendarmer. Notez qu’une conception excessivement laxiste de la pratique instrumentale peut remettre en question le bénéfice des cours et nécessiter une concertation parents/professeur. Recommandation pour les petits guitaristes : si la guitare est rangée dans sa housse, votre enfant ne la prendra que si vous le lui demandez. Autant que possible, la guitare doit être à portée de main, c’est-à-dire sortie de la housse. Le mieux est d’avoir un stand où celle-ci est posée en permanence. Ce faisant, vous verrez peut-être votre enfant la prendre de lui-même pour s’amuser avec. J’ai connu une petite fille qui alignait ses peluches et ses poupées devant elle et qui leur faisait un « concert » avec les morceaux qu’elle savait jouer. 1.3. Présence d’un parent pendant la leçon : L’un des parents peut, s’il le souhaite, assister aux cours ; à condition que sa présence ne soit pas source de perturbation. Si le cours a lieu sans la présence d’un parent, vous êtes encouragés à faire une petite visite de temps en temps à l’improviste. C’est en effet votre rôle de vérifier que tout se passe bien. (Ça peut aider les plus jeunes à prendre conscience du sérieux de l’apprentissage d’un instrument, même si celui-ci se déroule d’une manière détendue.)
«La musique doit humblement chercher à faire plaisir. L’extrême complication est le contraire de l’art.»
Claude Debussy